Translate

mercredi 19 août 2015

La Vidéo d'Aguadilla, Puerto Rico, 25 avril 2013 : Quelques Contre-Tons.


Il s'agit d'une version de travail.
*
**
****
What is the energy source that propels the object in this video?
Quelle est la source d'énergie qui propulse l'objet dans la vidéo ?
Extrait du rapport Scientific Coalition for Ufology, page 23.

Regarde, mon pauvre Fernandez, à quel point il est facile de te mettre échec et mat.
Message privé reçu sur ma boîte FaceBook venant d'un ufologue découvrant ce cas et le rapport.

*
**
**** 





*
**
****
Ajout 26 août 2015 : une équipe ad hoc sur le principe du "livre blanc", The Puerto Rico Research Review (PRRR) a été créée (en réalité vers le 10 août) et son site est en ligne.

Ajout Novembre 2015 : Tim Printy revient longuement dans ce SUNlite sur la vidéo.


Cet été, une vidéo filmée à l'aide d'une caméra infra-rouge (FLIR) le 25 avril 2013 vers 21h20 à Puerto-Rico a donné lieu à un rapport de plus de 150 pages d'une entité s'auto-proclamant Scientific Coalition for Ufology.
L'article a rapidement fait le "buzz" dans le microcosme ufologique
Ce billet, très court, a pour objet de présenter quelques contre-tons et principalement qu'en l'état, rien n’exclurait que ce qui a été filmé est... un simple ballon ou un biologique (oiseau).

En réalité, même si l'intention est louable, ce rapport émane de membres de l'Association Ufologique MUFON, c'est à dire en aucun cas de personnes "agnostiques" concernant le phénomène OVNI.
A la lecture du rapport, ou son survol, on notera l'abondance de graphiques, de calculs, d'annexes, si bien que le profane s'y perd très vite et pourrait être convaincu de sa conclusion : un objet volant rapidement, s'immergeant même dans l'océan, et ne pouvant correspondre à quelque candidat prosaïque (drone, oiseau, ballon, etc), aurait été capturé à l'aide d'une camera infra-rouge. Fascinant ! Mais qu'en est-il vraiment ?

On peut dire que l'ufologie a toujours désiré une reconnaissance scientifique.
L'affaire des diapositives de Roswell semble avoir montré que la création de groupes informels, réunissant du "tout venant", sceptiques, agnostiques, défenseurs d'hypothèses fortéenes pour expliquer le phénomène OVNI, amateurs ou spécialistes de disciplines mais peu intéressés par le sujet OVNI en tant que "consultants, c'est à dire une équipe basée sur le principe du livre blanc, s’avère être un fécond et puissant moteur pour rationaliser un cas, et pourquoi pas, trouver un authentique phénomène atmosphérique non identifiable en l'état actuel de nos connaissances.
Nous pensons que ce groupe a cherché à "épouser" ce principe, mais sans offenser ces chercheurs, il s'agit là d'un déguisement.

La vidéo : 


Cette vidéo m'avait été signalée au cours de l'année dernière. En premier lieu, je pensais à un drone Américain, tel qu'il en a été déployé à Puerto Rico, principalement pour surveiller cette zone, véritable carrefour du trafic de la drogue. J'abandonnais cette hypothèse pour diverses raisons. L'hypothèse de biologiques (oiseaux) m'a séduit un moment, car il était affirmé que l'objet survolait la mer et se submergeait. En réalité, il s'agirait d'une illusion : l'objet n'aurait pas survolé la mer, ni ne se serait submergé. La vitesse affirmée dans le rapport SCU éliminerait l'hypothèse biologique. Mais là encore, la méthodologie serait en cause.
Il reste alors l'hypothèse d'un simple ballon que je commençais à lire ici et là sur les réseaux sociaux... Et l'hypothèse d'un biologique (oiseau).

*
**
****

Quelques jour après que la vidéo fut partagée sur les réseaux sociaux, divers spécialistes commençaient à rendre leur verdict. L'étude serait biaisée ou erronée sur plusieurs points participant à l'étrangeté du cas.

- En aucun cas, l'objet n'aurait survolé l'océan ou se serait submergé comme affirmé dans le rapport.

- Les calculs de vitesse de l'objet dans le rapport seraient erronés, la vitesse aurait été largement sur-évaluée, ramenant plus légers que l'air et biologiques dans la course.

- La trajectoire, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, affirmée dans le rapport ne serait qu'apparente. En réalité, plusieurs chercheurs ou amateurs sont parvenus, et ce de façon indépendante, à déterminer que l'objet aurait en réalité une trajectoire de l'Est vers le Sud-Ouest, compatible avec les données météo concernant les vents.

Il me semble important de rappeler que lorsque les sites météorologiques donnent la direction du vent, il s'agit d'où vient le vent. Ainsi, lorsque que la météo indique une direction du vent, Est, cela signifie que le vent vient de l'Est, c'est à dire qu'il poussera un ballon vers l'Ouest (si toute chose égale par ailleurs et sans tenir compte d'autres variables).

La météo à Puerto Rico ce jour-là pour l'Aéroport Luis-Munoz-Marin (à l'Est du lieu du film) :


La météo à Puerto Rico ce jour-là pour l'aéroport Rafael Hernández  (lieu du film) :


Ainsi, à l'heure de la vidéo, le vent venait de l'Est/Nord Est. On s'attendra donc qu'un ballon ait une trajectoire vers l'Ouest, Sud/Ouest. La vitesse moyenne du vent était de l'ordre de 22 km/h et ce, 20 minutes avant le film, on n'a pas de données concernant les rafales, sinon que le vent moyen ce jour était de 10 km/h, vitesse maximale enregistrée de 26 km/h avec des rafales enregistrée à 34 km/h. Bien des variables, comme les rafales, les courants d'air, couches thermiques, etc. peuvent faire qu'un ballon volera plus vite que la vitesse moyenne du vent enregistrée par une station météo. Notons aussi que les données météo concernent l'aéroport, et pas le lieu précis de la prise de vue.

La trajectoire de l'objet selon le rapport Scientific Coalition for Ufology. Pour ces chercheurs, la trajectoire de l'objet serait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (et donc, a priori incompatible avec les données météo, pour un "plus léger que l'air" puisqu'en début, l'objet irait contre le vent).


Le problème est que cette trajectoire serait "erronée" ou plutôt il s'agit de la trajectoire apparente et non réelle de l'objet car l'avion qui filme tourne lui même dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Comme les chercheurs ont réussi a obtenir les données radar (les plots tracker), il faut revoir ce graphique et par "lignes de convergence" obtenir la trajectoire de l'objet (et sa vitesse).

A notre connaissance, la première personne a avoir réalisé l'erreur des chercheurs (confondre le mouvement apparent et le mouvement réel) est Viktor Golubic. Voici ce qu'il obtenait et partageait en juillet dernier sur les réseaux sociaux :


Selon ses calculs, l'objet aurait une trajectoire vers l'Ouest - Sud/Ouest, et donc compatible avec les données météorologiques et une vitesse de l'ordre de 15 miles par heure (environ 24 km/heure).

De façon totalement indépendante, car ne connaissant pas le travail de Viktor Golubic, le membre du forum ufo-scepticisme, Flo78 obtient quant à lui également une trajectoire vers l'Ouest - Sud/Ouest :



Il obtient la même trajectoire S/SO (à quelques différences très mineures) en utilisant une autre méthode (sans tenir compte des données radar, mais des données de la caméra).
Il en est de même pour deux autres chercheurs, mais j'attends l'autorisation de rendre public les graphiques de trajectoire qu'ils obtiennent (Sud/Sud-Ouest également).

Autrement dit, la trajectoire de l'objet, Ouest/Sud Ouest serait compatible au vent Est/Nord Est des données météo. La vitesse trouvée est de l'ordre de 30 km/h et supérieure aux données météorologiques (vitesse moyenne de l'ordre de 20 km/h), en tout cas bien plus lente que celle affirmée et calculée dans le rapport. Mais des rafales pouvaient subsister, le vent pouvait être différent eu égard à l'aéroport et sa station météo, d'autres variables (altitude, courant d'air, température, etc.) pouvant expliquer cette différence. Cette vitesse, très ou assez lente pour un engin volant pointe vers l'hypothèse d'un ballon, ou encore d'un oiseau (le rapport excluait l'hypothèse biologique principalement à cause de la vitesse).

Au total, et pour le moment, rien n'exclut l'hypothèse que l'objet filmé était de type ballon ou plus léger que l'air, ou encore biologique (oiseau-x-).

Les aspects "extraordinaires" et "à haute étrangeté" a priori du cas comme la grande vitesse, le mouvement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre incompatible avec les vents, le passage au-dessus de l'eau puis une submersion, semblent être des éléments erronés. Nous aurions donc clairement ici affaire à un objet parcourant un petite distance à une vitesse peu élevée et dans le sens du vent.

Dans un prochain billet ou en ajout, nous examinerons, partagerons et résumerons d'autres points du rapport : le "dédoublement" de l'objet parfois (probablement un artefact vidéo ou deux autres possibilités récemment envisagées), la température alléguée (environ 40°C ou 105°F*), des calculs plus précis de la trajectoire réelle (et non apparente), les signatures enregistrées par le radar avant le film que les auteurs corrèlent à l'objet, que des vols auraient été retardés, etc.


Sources:
La liste de discussion UFO-Updates
Discussions privées et informelles.

Gilles Fernandez, Août 2015.